« Sans névroses sans psychoses sans psychanalyse et sans tristesse »

  Encore.Encore.Encore.Toujours.Jusqu’à tout avoir saigné.Jusqu’à avoir exprimer la dernière parcelle de cendres et de larmes, jusqu’à avoir retirer chaque épine de mes bras diaphane et de ce coeur si pâle. Je chante, j’avance dans les paroles, le son m’emporte, déchire mon âme, ouvre mon coeur et je saigne dans un supplice délicieux, je me délivre, […]

Lire la suite de "« Sans névroses sans psychoses sans psychanalyse et sans tristesse »"

Qu’on les pende haut et court!

L’ironie est morte de rire. Paix à son âme.Bienvenue au royaume de l’Absurde, Ici bas, grand fourre tout à n’importe quoi. Le désastre où tout est possible, même le pire d’ailleurs, même le pire qu’on croyait ailleurs. Bienvenue ici bas où certains hypersensibles lucides commencent à en avoir marre de courber l’échine, d’avaler des couleuvres…tristes […]

Lire la suite de "Qu’on les pende haut et court!"

Je s’aime

C’est une de ces personnes rares, qui sait sonder les âmes. Si tu la connais bien tu sais que tu peux compter sur elle, il n’y a pas plus fidèle…Même lors de ses jours blasés où l’on a moins l’energie d’écouter la misère des uns et les bas des autres  son humain ne peut s’empêcher […]

Lire la suite de "Je s’aime"

Le Papa Charmant

Je ne veux pas seulement une histoire, je désire l’histoire!Je veux le romantisme abondant, je veux la douceur infinie des synchronicités, je veux l’abondance sur mon chemin, je veux que l’amour existe, ici, là , maintenant, tout près de moi. Je veux que tu m’arrives. C’est le carnaval à l’école de mes enfants, je suis […]

Lire la suite de "Le Papa Charmant"

Les pantoufles bienheureuses

Il se fait tard, combien d’heures encore jusqu’à mon sourire,  combien de rencontres, de faux semblants, de faire valoir , d’auto convictions, de soupirs jusqu’à mon sourire. Retrouver le bedgasm, parfait. L’état de grâce après une belle journée de merde comme on en connaît.No rest for the wicked! J’ai tellement hâte de pouvoir enfin me […]

Lire la suite de "Les pantoufles bienheureuses"

…Allez effondre toi…

Il a mis ses mains en dessous pour recueillir mes larmes, je ne pensais pas du tout qu’il ferait ça. Je lui ai dis cela n’est pas utile je ne sais plus pleurer. Rien n’y fait. Même avoir mal me laisse de marbre.Stoïque? Oh non! Je gueule! je m’agite! Je ne me laisse plus faire! […]

Lire la suite de "…Allez effondre toi…"